www.compagnonnage.info | LE SITE DES RECHERCHES DE JEAN-MICHEL MATHONIÈRE ET DU CENTRE D'ÉTUDE DES COMPAGNONNAGES
ACCÉDER AU CÔTÉ BLOG | Soutenir ces recherches | Conseiller la visite du site | S'abonner à la newsletter | Contact
Accueil   Compagnons tailleurs de pierre   Les compagnonnages   Expositions virtuelles   Ressources utiles
rr

Chants compagnonniques

La rubrique musicologique de Julie Hyvert

Pour accéder directement aux analyses de chants, cliquer sur les titres ci-dessous  :

Travaille et chante
Les fils de la Vierge

Après un double cursus, au conservatoire et à l'université de Rennes 2, Julie Hyvert s'est dirigée vers l'étude du patrimoine musical traditionnel français et obtenu en 2004, un DEA « Histoire Musique Société » à Paris, en co habilitation avec l'École Normale Supérieure, l'École Pratique des Hautes Études et le CNSM.

Âgée de 25 ans, elle a commencé cette année une thèse de doctorat en sciences historiques et philologiques sur « le chant compagnonnique en France » sous la direction de Catherine Massip (Conservateur en chef au département de la musique de la BnF, Paris). Par ailleurs, elle enseigne l'Éducation musicale en collège.

Son travail de doctorat vise à définir les différents aspects – sémiologiques, historiques et musicaux – de la chanson compagnonnique depuis les premières sources existentes, à l'intérieur des différentes sociétés de compagnonnage en France.

Son sujet de thèse : les chants compagnonniques

Les compagnons possèdent un répertoire de chant qui leur est propre (des chants qui étaient écrits par eux et pour eux). Les chants compagnonniques sont utilisés par les compagnons du tour de France lors de cérémonies ou circonstances compagnonniques publiques ; nous ne nous intéresserons donc pas ici aux chants qui accompagnent les cérémonies privées (adoption, réception, finition). Ils s'inspirent et sont consacrés directement au compagnonnage et à ses valeurs, ainsi qu'aux évènements, afin de mettre en image poétique et en musique la vie du compagnon.

La chanson s'est très vite imposée comme une nécessité lors des voyages à pied sur les routes de France. C'est d'ailleurs la première vocation historique de la chanson compagnonnique, mais le chant accompagne aussi le travail de l'ouvrier. Le répertoire concerné est très lié aux traditions des compagnons et à leurs conditions de vie. Autodidactes pour la plupart, les compagnons mettent leur vie en chanson selon les conventions littéraires des anciens : ils évoquent le tour de France, les Pères Fondateurs, la Mère, les villes de passage…

Ce répertoire très spécifique n'a pas disparu et l'exceptionnelle durée pendant laquelle certains chants ont été pratiqués les rendent exemplaires puisque certains datent du XVIIIe siècle. À travers les mutations sociales, le chant compagnonnique a perduré et su se maintenir, et encore aujourd'hui, les compagnons créent toujours de nouveaux chants.

Chacun sait que le compagnonnage possède son langage, ses symboles, ses valeurs, ses cérémonies initiatiques, ses rites initiatiques ancestraux, mais ses chants demeurent inconnus ou mal connus. Pourtant, de l'étude des chants compagnonniques émergent plusieurs problématiques qui peuvent enrichir la connaissance des compagnonnages français depuis le XVIIIe siècle : les sources apportent de nombreux indices pour chaque époque sur les modes de production, mais aussi la diffusion, la création, et la réception des chants. Cette recherche permettra de connaître et de mettre en valeur le patrimoine musical des compagnonnages, et leur « mémoire » musicale, qui constitue une de ses originalités, en reliant la culture vivante actuelle à ses origines les plus anciennes. L'objectif est la connaissance du patrimoine musical constitutif des compagnonnages.

Le but de cette thèse est de poser les fondements d'un nouveau champ de recherches et d'études de la chanson compagnonnique en France tout en mettant en valeur les permanences et les mutations. Entreprendre une étude sur l'histoire de la chanson compagnonnique nécessite avant toute chose un long temps de recherche, de collectage, de réflexion sur les sources du sujet choisi, c'est-à-dire sur toutes les informations, les documents originaux qui vont permettre de constituer au mieux la réalité de l'objet étudié. Pratiquement aucune étude musicologique n'a été menée à ce jour sur ce sujet, les sources seront donc à découvrir, à déchiffrer et à interpréter. Le but sera de découvrir le rôle joué par la chanson compagnonnique dans la sauvegarde de ce patrimoine séculaire. Il s'agira d'étudier la vie musicale des compagnons, sans bien sur la considérer comme une suite d'évènements musicaux purs, mais en recherchant comment elle s'insère dans la vie sociale des compagnons.

Consulter l'orientation bibliographique de la thèse.

Pour accéder directement aux analyses de chants, cliquer sur les titres ci-dessous  :

Travaille et chante
Les fils de la Vierge

Contact : juliehyvert@hotmail.com

 

Informations légales du site : © Copyright Jean-Michel Mathonière 2003-2011. All Rights Reserved. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés pour tous pays. La reproduction des textes, documents, illustrations et photographies figurant sur ce site est strictement interdite sauf accord par écrit de l'éditeur.